POLE LUDIQUE ET DE LOISIRS - Bagatelle

Construction d'un pôle ludique et de loisirs à Bagatelle

MAÎTRE D' OUVRAGE

Mairie de Toulouse

ÉQUIPE DE MAÎTRISE D'OEUVRE

SHON

874 m²

MONTANT TRAVAUX H.T.

1,8 M€

MISSION

Mission de base + EXE Partiel + SSI + Synthèse BIM + STD

LIVRAISON

PHASE

Concours

CARACTERISTIQUES

Niveau E4C1, Rdc ossature bois et vêture brique

NOTICE ARCHITECTURALE

Notre projet se dessine dans la vision d'une architecture sociale, génératrice de lien et d’entraide. L'arche, ou plutôt la multiplicité des arches, dans le bâtiment et les jardins, porte ce message comme une farandole d'enfants se donnant la main. L’arche est également une figure qui représente la maison, le foyer, le toit protecteur. Elle symbolise aussi la vie, le moment intermédiaire entre le passé et l’avenir. Son application itérative a façonné l’identité du projet et a inspiré son nom : les Mille Arches. Par ailleurs, le choix de matériaux naturels n’est pas anodin. Il signifie la volonté d’un retour aux sources, à une valeur sûre. La brique et le bois, matériaux naturels et nobles sont venus en réponse au rejet du tout béton incarnant un urbanisme et une architecture des années 60 dont on panse les plaies. Ils incarnent à la fois force et douceur. Cette complémentarité s'exprime par le rapport de juxtaposition horizontale et verticale des deux éléments. Le tout est mis en harmonie par l’écrin végétal offert par les jardins et les abords directs. Cette alternance de matières, le jeu de volumes donnant des doubles hauteurs et la succession des arches, élaborent un bâtiment qui requalifie la rue en créant des séquences. De la même manière, le travail des limites joue avec l’alternance de parois construites et de parois végétales. La porosité de l’enveloppe s’estompe et s’accentue tour à tour, laissant deviner l’activité intérieure tout en procurant le sentiment de protection. L’accès principal est pensé dans la perspective de l’allée piétonne du parc Bagatelle. Le parvis prend place rue de Vaur et pénètre dans la parcelle pour former une cour intérieure, comme un appel à entrer dans l’édifice. De part et d’autre, les différents pôles s’articulent pour permettre aux principaux espaces d’avoir une continuité visuelle et physique avec les jardins aménagés comme des espaces ludiques à part entière. La mémoire du lieu nous a orienté vers un projet collectif et solidaire où chaque maillon est important. Le pôle ludique et de loisirs de Bagatelle naît de la formation d’une chaîne humaine. Il tient ses promesses de lien entre les parcs et jardins mais aussi de lien social. Il invite nos enfants à découvrir le partage et le vivre ensemble qui leur permettront de se construire une éthique personnelle pour en faire des adultes qui transmettront à leur tour ces valeurs, sources de bonheur et d’équilibre.

APERÇU

POLE LUDIQUE ET DE LOISIRS - Bagatelle

Construction d'un pôle ludique et de loisirs à Bagatelle

MAÎTRE D' OUVRAGE

Mairie de Toulouse

ÉQUIPE DE MAÎTRISE D'OEUVRE

SHON

874 m²

MONTANT TRAVAUX H.T.

1,8 M€

MISSION

Mission de base + EXE Partiel + SSI + Synthèse BIM + STD

LIVRAISON

PHASE

Concours

CARACTERISTIQUES

Niveau E4C1, Rdc ossature bois et vêture brique

NOTICE ARCHITECTURALE

Notre projet se dessine dans la vision d'une architecture sociale, génératrice de lien et d’entraide. L'arche, ou plutôt la multiplicité des arches, dans le bâtiment et les jardins, porte ce message comme une farandole d'enfants se donnant la main. L’arche est également une figure qui représente la maison, le foyer, le toit protecteur. Elle symbolise aussi la vie, le moment intermédiaire entre le passé et l’avenir. Son application itérative a façonné l’identité du projet et a inspiré son nom : les Mille Arches. Par ailleurs, le choix de matériaux naturels n’est pas anodin. Il signifie la volonté d’un retour aux sources, à une valeur sûre. La brique et le bois, matériaux naturels et nobles sont venus en réponse au rejet du tout béton incarnant un urbanisme et une architecture des années 60 dont on panse les plaies. Ils incarnent à la fois force et douceur. Cette complémentarité s'exprime par le rapport de juxtaposition horizontale et verticale des deux éléments. Le tout est mis en harmonie par l’écrin végétal offert par les jardins et les abords directs. Cette alternance de matières, le jeu de volumes donnant des doubles hauteurs et la succession des arches, élaborent un bâtiment qui requalifie la rue en créant des séquences. De la même manière, le travail des limites joue avec l’alternance de parois construites et de parois végétales. La porosité de l’enveloppe s’estompe et s’accentue tour à tour, laissant deviner l’activité intérieure tout en procurant le sentiment de protection. L’accès principal est pensé dans la perspective de l’allée piétonne du parc Bagatelle. Le parvis prend place rue de Vaur et pénètre dans la parcelle pour former une cour intérieure, comme un appel à entrer dans l’édifice. De part et d’autre, les différents pôles s’articulent pour permettre aux principaux espaces d’avoir une continuité visuelle et physique avec les jardins aménagés comme des espaces ludiques à part entière. La mémoire du lieu nous a orienté vers un projet collectif et solidaire où chaque maillon est important. Le pôle ludique et de loisirs de Bagatelle naît de la formation d’une chaîne humaine. Il tient ses promesses de lien entre les parcs et jardins mais aussi de lien social. Il invite nos enfants à découvrir le partage et le vivre ensemble qui leur permettront de se construire une éthique personnelle pour en faire des adultes qui transmettront à leur tour ces valeurs, sources de bonheur et d’équilibre.

projets connexes